Ces «inconnus» qui pourraient vous surprendre à l'Euro 2020

il y a 1 semaine 23

Le grand public ne les connaît pas encore. Mais ils pourraient bien s'illustrer cet été au cours du championnat d'Europe 2020. Découvrez le onze des (éventuelles) surprises de la compétition

Les suiveurs assidus du ballon rond en connaissent sans doute certains. Le grand public par contre n'a (sûrement) jamais entendu leurs noms. Alors que l'Euro 2020 s'ouvre ce vendredi 11 juin, découvrez l'équipe-type des joueurs qui pourraient se révéler durant ce mois de compétition.

À lire aussi :Le calendrier complet de l'Euro 2020

Le gardien

Dominik Livakovic est dans les cages de notre onze. Le portier du Dinamo Zagreb a su se faire une place dans la sélection croate ces derniers mois pour devenir le titulaire à son poste, au détriment de Lovre Kalinic, passé entre autres par le Téfécé et qui était prêté par Aston Villa au Hajduk Split cette saison. Âgé de 26 ans, le gardien de but des vice-champions du Monde a réalisé une belle saison dans son championnat domestique, mais aussi sur la scène européenne à travers le beau parcours de sa formation en Ligue Europa. Peter Gulacsi, qui porte les couleurs du RB Leipzig et que la France va rencontrer sur son chemin lors de la phase de poules face à la Hongrie, pourrait aussi se révéler aux yeux du grand public, même si ses performances sont déjà bien reconnues outre-Rhin.

Les défenseurs

La défense a un petit accent danois. Dans la charnière, on retrouve Jannik Vestergaard et Pau Torres. Le premier, auteur d'une très bonne saison avec Southampton, est dans le viseur de clubs plus huppés. Le géant (1 mètre et 99 centimètres) de 28 ans est certes bon dans l'impact, mais aussi dans l'anticipation et dans la relance. Il pourrait également s'avérer être un atout sur les coups de pied arrêtés défensifs et offensifs du Danemark. L'Espagnol de 24 ans est lui aussi courtisé par de grandes formations. Il faut dire que sa saison est remarquable. Il a été l'un des éléments importants de l'effectif d'Unai Emery pour conquérir la Ligue Europa, qui constitue par ailleurs la première coupe d'Europe de l'histoire de Villarreal. Habitué à être titularisé dans la défense centrale de l'Espagne depuis plusieurs mois, il pourrait être un joueur majeur de Luis Enrique cet été.

À lire aussi :L'incroyable équipe-type des absents de l'Euro 2020

À droite de la défense, le choix a été difficile car nombreux sont ceux qui pourraient prétendre à y figurer. C'est finalement Joakim Maehle (24 ans) qui a eu la préférence de la rédaction. Pisté la saison dernière par l'Olympique de Marseille, le Danois a finalement atterri cet hiver en Lombardie, à l'Atalanta Bergame, où il a poursuivi sa progression. Son volume de jeu et ses qualités offensives pourraient être un plus pour sa sélection nationale. Le côté gauche est quant à lui occupé par son coéquipier en club Robin Gosens (26 ans). L'Allemand, auteur d'un excellent exercice 2020-2021, avec pas moins de 11 réalisations et 6 offrandes en Serie A, pourrait s'avérer précieux pour la Mannschaft de Joachim Löw.

Notre équipe-type des potentielles surprises de l'Euro 2020 Le Figaro

Le milieu de terrain

Manuel Locatelli (23 ans) apparaît presque comme une évidence au milieu de terrain. Cette saison, l'Italien de Sassuolo a confirmé ses belles qualités entrevues ces dernières années. Dans un secteur très concurrentiel, Roberto Mancini, le sélectionneur de la Squadra Azzura, pourrait s'appuyer sur lui en raison de sa capacité à mettre de l'impact et à jouer juste. Il est associé dans l'entrejeu à Tomas Soucek. Le Tchèque a été l'un des hommes de base de West Ham en 2020-2021. Avec Declan Rice, il a formé une remarquable paire de récupérateurs qui a permis aux Hammers de conclure un bel exercice à la 6e place de Premier League. Solide dans les duels, le milieu de terrain de 26 ans est aussi un atout offensif. Bonne rampe de lancement, il aime se projeter pour apporter le danger dans la surface adverse, comme ses 10 buts inscrits dans le championnat anglais l'attestent. Déjà bien installé dans sa sélection, il sera, à n'en pas douter, l'un des hommes forts de la République Tchèque cet été.

Sur les postes offensifs, Viktor Tsygankov (23 ans) occupe le côté droit de notre équipe-type. L'ailier ukrainien, rapide et technique, sort d'une belle année sous le maillot du Dynamo Kiev, avec qui il a inscrit 12 buts en championnat et 2 en Ligue des champions. C'est aussi l'un des atouts majeurs de la sélection ukrainienne sur le plan offensif. C'est lui qui avait offert la victoire à son pays face à l'Espagne en octobre dernier (1-0), et c'est lui aussi qui avait sauvé l'honneur contre la France (7-1). À gauche, on retrouve Christoph Baumgartner (21 ans). Le milieu offensif d'Hoffenheim, davantage habitué à jouer dans l'axe, a su se faire sa place dans la sélection autrichienne depuis plusieurs mois. Au sein d'un milieu de terrain de qualité, le droitier auteur d'une saison prometteuse (6 buts, 3 passes décisives en Bundesliga) apporte une plus-value notamment grâce à sa propension à jouer vers l'avant et sa belle qualité technique.

À lire aussi :Mbappé agacé par les propos de Giroud, premier accroc dans la préparation des Bleus

Les attaquants

Ce sont deux jeunes joueurs qui forment notre duo d'attaquants. Le premier est un peu plus connu que l'autre. Il s'agit de l'avant-centre du PSV Eindhoven Donyell Malen. Grâce à ses très belles performances sous le maillot rouge et blanc (19 buts et 8 passes décisives), nul doute qu'il devrait attiser les convoitises de grands clubs cet été. Mais chez les Oranjes, le joueur de 22 ans passé par l'Ajax Amsterdam et Arsenal dans les catégories de jeunes, n'est pas (encore) incontournable. Sa polyvalence - il peut évoluer dans l'axe comme sur les ailes - ainsi que sa vitesse, ses appels de balle et son sens du but sont autant de qualités sur lesquelles Frank de Boer pourrait s'appuyer, même en sortie de banc. Aux côtés de Donyell Malen, nous avons choisi le jeune Tchèque Adam Hlozek. Écarté des pelouses une bonne partie de la saison à cause d'une fracture du métatarse, l'attaquant âgé de seulement 18 ans, a tout de même inscrit la bagatelle de 15 buts et délivré 8 offrandes en 19 rencontres de championnat tchèque. La pépite du Sparta Prague, absent des derniers rassemblements de sa sélection en raison de sa blessure, figure bien dans la liste de Jaroslav Silhavý. Il ne serait pas étonnant de le voir semer la zizanie dans les défenses adverses grâce à sa rapidité, sa conduite de balle et sa précision devant les cages.

Lire l'article