Dîners clandestins: au lendemain de sa garde à vue, Pierre-Jean Chalençon s'explique sur BFMTV

il y a 1 mois 74

Interrogé sur BFMTV ce samedi, le collectionneur a réaffirmé qu'aucun ministre ni aucun homme politique n'avait assisté aux "réunions professionnelles" organisées ces dernières semaines au Palais Vivienne.

"Je remercie la police d'avoir été au top". Au lendemain de sa sortie de garde à vue, le collectionneur d'art Pierre-Jean Chalençon a assuré sur BFMTV ce samedi avoir eu à faire face à "des gens tout à fait délicieux". Soupçonné d'avoir organisé des déjeuners et dîners clandestins, qu'il qualifie, lui, de "rendez-vous professionnels" regroupant "une vingtaine de personnes" afin de préparer le bicentenaire de la mort de Napoléon, il regrette que son nom ait été "jeté en pâture".

"Il était tout à fait normal que la police judiciaire nous reçoive et nous demande notre version", souligne Pierre-Jean Chalençon. "Ils cherchaient à savoir ce qui s'était passé et dans quelles conditions ces deux déjeuners et ce dîner s'étaient déroulés".

Evoquant "une audition" davantage qu'une "garde à vue", le collectionneur a répété qu'aucun ministre, "ni même aucun homme politique", n'avait participé à "cette réunion professionnelle de fin de journée" organisée le 1er avril dans l'enceinte du Palais Vivienne dont il est propriétaire.

"Il y a eu beaucoup de fantasmes"

Dans un reportage filmé en caméra cachée et diffusé sur M6 vendredi 2 avril, il assurait pourtant que des membres du gouvernement avaient assisté à ces repas. Des propos sur lesquels il est rapidement revenu, les qualifiant de "blague" et de "calembour".

"Il y a eu beaucoup de fantasmes, et de choses abracadabrantesques qui se sont dites", regrette Pierre-Jean Chalençon qui dénonce "des images tronquées".

"Cela fait quinze mois que les gens sont à cran, avec énormément de personnes dans la précarité, des suicides, des dépressions. Ce n'était vraiment pas le moment de faire ce genre de choses", conclut-il.

Mélanie Rostagnat Journaliste BFMTV

Lire l'article