EN DIRECT - Covid-19: l'Assemblée va continuer à débattre du pass sanitaire ce jeudi

il y a 6 jours 85

Encore 900 amendements, des oppositions qui ne lâchent rien, une majorité traversée de questionnements: l'Assemblée nationale doit reprendre ce jeudi le projet de loi étendant le pass sanitaire, après des premiers échanges souvent électriques jusque tard mercredi.

7:15

Les restrictions sanitaires dans les Ehpad allégées

Activités collectives, sorties, visites de proches sans rendez-vous: un nouveau protocole de gestion du Covid-19 dans les établissements pour personnes âgées a acté ce mercredi le retour au "droit commun" dans ces lieux de vie durement touchés par la crise sanitaire.

Selon ce protocole, dont l'AFP a obtenu copie, les mesures de protection des résidents mises en oeuvre dans les Ehpad, résidences autonomie et établissements accueillant des personnes handicapées sont désormais "les mêmes qu'en population générale".

Les visites de proches ont désormais sans rendez-vous préalable, en chambre comme dans les espaces collectifs, et il n'est plus demandé au visiteur de remplir un questionnaire à l'arrivée. Un registre de traçabilité est toutefois maintenu, sur lequel chacun doit inscrire son nom, son adresse, son numéro de téléphone ainsi que la date et l'heure de sa visite.

Dans les établissements, les repas collectifs, les repas avec les proches et les activités collectives dans les espaces intérieurs et extérieurs de l'établissement ne font plus non plus l'objet de recommandations spécifiques.

7:00

Des cafés et restaurants de Haute-Corse vont expérimenter le pass sanitaire dès ce vendredi

Officiellement prévu à partir du 1er août dans les bars et restaurants, le pass sanitaire sera expérimenté dès vendredi dans quelques établissements de Haute-Corse, en Balagne et à Saint-Florent, avant une possible extension à tout le département, a annoncé le préfet ce mercredi.

Cette mesure anticipée vise à contrer la flambée des cas de Covid-19 dans ces micro-régions fréquentées par des milliers de touristes, a expliqué le préfet de Haute-Corse, François Ravier.

"C'est une expérimentation pour répondre à plusieurs questions des professionnels du secteur", a-t-il précisé à l'AFP: "Quand faut-il demander le pass sanitaire au client? Que fait-on quand seulement la moitié d'une tablée possède son pass sanitaire? Ce sont des sujets très concrets. On veut résoudre ces problèmes avec les professionnels pour faciliter la mise en place du pass sanitaire."

Trois cafés et trois restaurants à Ile Rousse, Calvi et Saint-Florent seront concernés par cette expérimentation, sur la base du volontariat : "Les établissements ne sont pas encore identifiés mais les maires de ces communes vont nous faire leurs propositions rapidement", a expliqué le représentant de l'Etat dans le département.

6:50

Les cas de contamination toujours en hausse

Pendant que les débats se prolongent à l'Assemblée nationale, les cas de contamination au Covid-19 continuent d'augmenter, selon les chiffres publiés ce mercredi, mais le nombre de patients à l'hôpital, y compris dans les services de soins critiques, est pour le moment en baisse.

21.539 personnes ont été testées positives au Covid-19 ces dernières 24 heures, contre 18.000 la veille et près de 9000 il y a une semaine. C'est la première fois depuis le début mai que le seuil de 20.000 contaminations par jour est dépassé.

Si la propagation du virus augmente, en raison de la très forte contagiosité du variant Delta, cela ne se ressent pas sur les données sanitaires, du moins pour le moment.

Au total, 6869 patients atteints du Covid-19 sont hospitalisés en France, selon les chiffres de Santé publique France mercredi, contre 6912 mardi et 7047 il y a sept jours. 281 personnes ont été admises à l'hôpital ces dernières 24 heures. Dans les services de soins critiques - qui reçoivent les cas les plus graves -, on comptait 859 malades, dont 64 admis ces dernières 24 heures. Ils étaient 876 mardi et 931 mercredi 14 juillet.

6:30

"Manifestement, on a le temps": Olivier Véran reproche à l'opposition de faire durer les débats à l'Assemblée

Olivier Véran, présent dans l'hémicycle ce mercredi soir, a accusé, avec ironie, l'opposition de faire durer les débats. "Si le virus pouvait nous regarder, il serait assez content et se servirait une petite bière", a tancé le ministre de la Santé.

"Honnêtement nous avons besoin d'avoir des mesures de protection des Français et des établissements recevant du public. Je le redis et je le martèlerai toute la soirée et toute la nuit", a-t-il poursuivi, avant d'ajouter, face aux protestations des députés: "Manifestement, on a le temps."

6:07

Vaccination, pass sanitaire... Les députés prolongent les débats

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à l'évolution de l'épidémie de Covid-19. Encore 900 amendements, des oppositions qui ne lâchent rien, une majorité traversée de questionnements: l'Assemblée nationale doit reprendre ce jeudi le projet de loi étendant le pass sanitaire, après des premiers échanges souvent électriques jusque tard mercredi.

"Qu'on avance, de grâce", a plaidé à plusieurs reprises le ministre de la Santé Olivier Véran, alors que l'exécutif souhaite une adoption express d'ici la fin du week-end face à la pression du variant Delta du Covid-19.

Sur le millier d'amendements déposés, une centaine seulement a été examinée dans la soirée. L'ordre du jour a été modifié pour que les débats reprennent toute la journée de jeudi, retardant la navette avec le Sénat.

Lire l'article