Jauffret : "Rimbaud et Verlaine au Panthéon ? Dans un an, on dira qu'il s'agissait d'une relation abusive !"

il y a 2 semaines 4

Une pétition réclame l'entrée conjointe au Panthéon de Verlaine et Rimbaud. Roselyne Bachelot s'y est déclarée favorable ; la famille de Rimbaud, elle, fulmine. L'écrivain Régis Jauffret aussi. L'auteur d' Asiles de fous, prix Femina 2005, de La Ballade de Rikers Island, et de Microfictions 2018, prix Goncourt de la nouvelle, et habitué des polémiques, nous explique pourquoi.

Pourquoi êtes-vous hostile à l'entrée au Panthéon des deux poètes ?

Faire de Verlaine et Rimbaud un couple par-delà la mort est stupide. Leur rupture définitive date de janvier 1875 quand Rimbaud avait vingt ans, c'est-à-dire seize ans avant sa mort et vingt et un ans avant celle de Verlaine. Par ailleurs, toute l'œuvre de Rimbaud dénigre, c'est un euphémisme, la République, la notion même d'appartenir à une commune patrie.

Mais le symbole ne les dépasse-t-il pas ?

Certes, on peut très bien soutenir que, après tout, une fois qu'ils ne sont plus là, il est naturel que la postérité se serve des artistes devenus des symboles qui comme tels ne s'appartiennent plus. Cependant, demeure un problème dans cette affaire, c'est que nos critères moraux évoluent à grands pas et que Rimbaud n'avait pas encore dix-sept ans quand il a eu pour la première fois une relation avec Verlaine (le 11 septembre 1871, selon Alain Blottière). Dans un an, dans dix ans, on considérera qu'il s'agissait d'une relation abusive. Dans ce cas, il faudra en hâte expulser les restes de Verlaine du Panthéon. Vous me direz que le ridicule ne tue pas et que de toute façon Verlaine est déjà mort.

Quel écrivain verriez-vous entrer au Panthéon ?

À leur place, Proust serait le candidat idéal, car non seulement il aimait les discours et les mondanités, mais en plus il est mondialement reconnu pour être le plus grand écrivain du XXe siècle.

Lire l'article