«Je veux être la première présidente de l’Histoire de France» : à Lille, Anne Hidalgo tente de mobiliser les troupes

il y a 1 mois 81
Faits diversÎle-de-France & OiseParisEssonneHauts-de-SeineSeine-Saint-DenisVal-d'OiseVal-de-MarneSeine-et-MarneYvelinesOiseTransports IDFPSGSportsLigue 1 Uber EatsFootballRugbyCyclismeTennisJeux olympiquesHippismePolitiquePrésidentielleÉlectionsPouvoir d'achatImmobilierEnvironnementÉconomieConsommationEmploiImpôts Entreprises & start-upRetraitesAutomobileVie de bureauEnquêteSociétéSantéSciencesMétéoHigh techSentinellesIntimeInternationalCulture & loisirsSorties IDF & OiseCinémaSériesTélévision & médiasLivresMusiqueEn régionCalvadosCharente-MaritimeEureEure-et-LoirHaute-GaronneLoiretMarnePyrénées-OrientalesSeine-MaritimeBien mangerLe Parisien ÉtudiantNewslettersPodcastsVidéosBiclouCrime storyFood-checkingAnnoncesAnnonces immobilièresOffres d’emploiAvis de décèsAnnonces légalesMarchés publicsDéposer une annonceServicesNos applicationsLe Parisien Le GuideComparateursJeuxCodes promoTéléchargementsBilletterieProgramme TVEnchères publiques

«Je me battrai pour vous jusqu’à la victoire !» a lancé la candidate aux socialistes réunis dans la ville du Nord. Pour tenter de faire taire les doutes, elle a présenté «un projet de reconquête».

Lire l'article