"La fabrique de l'ignorance" : Arte raconte ces industriels qui manipulent la science

il y a 3 jours 47

L'argent avant la santé. Pour faire perdurer leur secteur d'activité, certains industriels sont prêts à financer des études scientifiques truquées, afin de brouiller l'esprit des politiques et de pouvoir continuer à vendre des produits dangereux pour les humains ou la planète. C'est ce phénomène que pointe un documentaire édifiant diffusé sur Arte mardi soir, La fabrique de l'ignorance. Le film raconte comment certains industriels manipulent la science pour éviter des réglementations contraignantes ou des poursuites judiciaires.

Jus de tomate et tabac, même combat ?

Parmi les secteurs incriminés : le tabac. Le documentaire montre que les scientifiques publient, dès les années 1950, de plus en plus d'études qui prouvent la dangerosité de la cigarette. Et notamment qu'elle aggrave les risques de cancer du poumon. Les grands industriels du tabac ripostent alors en lançant secrètement de nombreuses études scientifiques sur d'autres causes probables du cancer du poumon.

Leur but : semer le doute sur la réelle dangerosité de la cigarette. Dans les études qu'ils commandent, même le jus de tomate devient un facteur de risques du cancer du poumon. Les industriels du tabac parviennent ainsi à retarder de plusieurs dizaines d'années la législation autour de la cigarette.

La fabrique de l'ignorance pointe des stratégies similaires dans d'autres secteurs. Parmi eux, les néonicotinoïdes (les insecticides qui tuent les abeilles), mais aussi le bisphénol A (présent dans les plastiques) ou encore le changement climatique. Les industriels utilisent même parfois les services de scientifiques, qui portent une parole fausse, pour éloigner la vérité scientifique. Toujours au détriment de la santé publique.

La science, bien commun contre le Covid-19

Le documentaire interroge donc notre rapport à la science et à la connaissance, en pleine pandémie de Covid-19. Mais, d'après le philosophe et conseiller scientifique Mathias Girel, présent dans le documentaire, il n'est pas question de mettre en cause la communauté scientifique, bien au contraire. "Le but est de mesurer à quel point la science et la connaissance sont précieuses dans nos vies", explique-t-il.

"On le voit bien à l'occasion de la pandémie de Covid-19. La manière dont on va se sortir plus ou moins vite de cette situation dépend du progrès scientifique, qui est un bien commun", ajoute-t-il. "C'est une raison de plus pour s'intéresser aux cas où il y a des dysfonctionnements, des instrumentalisations ou des occultations."

Le documentaire La fabrique de l'ignorance est d'ores déjà en ligne sur arte.tv et est diffusé mardi soir à 20h50. Il est signé Franck Cuvelier et Pascal Vasselin.

Lire l'article