Le variant Delta représente 0,5% des prélèvements effectués en France, selon la dernière enquête Flash

il y a 1 semaine 30

Le variant Alpha reste prédominant en France, puisqu'il se retrouve dans 87,8% des tests positifs au Covid-19 en France. Le variant Bêta, lui, représente 6,0% des prélèvements.

Le variant Delta (aussi appelé variant indien) représente 0,5% des 822 prélèvements effectués en France, selon les résultats de la dernière enquête Flash réalisée le 25 mai dernier, rapportés dans le point épidémiologique hebdomadaire de Santé publique France ce jeudi. L'objet de ces recherches est de mesurer avec plus de précision le degré de circulation des différents variants du Covid-19 au sein de la population.

"Malgré une augmentation récente de la détection du variant Delta dans les prélèvements séquencés, aucun élément n’indique à ce jour une circulation importante de ce lignage sur le territoire", souligne l'Agence nationale de santé publique ce jeudi.

"La plus grande vigilance" est de mise

"Cependant, l’apparition de clusters avec transmission autochtone de ce variant indique qu’une telle transmission a commencé en France et doit conduire à la plus grande vigilance, compte-tenu de son lien avec un possible échappement vaccinal et des données en faveur d’une augmentation de sa transmissibilité par rapport aux variants de référence et au variant 20I/501Y.V1 (Alpha)", note toutefois Santé Publique France.

Concernant la proportion des autres variants, le variant Alpha (britannique) reste prédominant, se retrouvant dans 87,8% des prélèvements, alors que le Bêta (variant sud-africain) représente 6,0% des prélèvements.

Clément Boutin Journaliste BFMTV

Lire l'article