Millionnaires en bitcoins, ils sont privés de leur fortune en raison d'un oubli de mot de passe

il y a 6 jours 40

Près de 20% des bitcoins actuellement disponibles seraient gelés à jamais, à moins que leurs propriétaires ne remettent la main sur leurs mots de passe ou clés privées.

Leur cryptofortune est à portée de main. Pourtant, impossible d’y accéder. Avec l’augmentation fulgurante du cours du bitcoin, qui a brièvement dépassé les 40 000 dollars ces derniers jours, ces détenteurs de cryptomonnaies sont devenus millionnaires. Ils ne sont désormais riches que de leurs regrets: ceux d’avoir égaré leurs mots de passe.

Près de 20% des 18,5 millions de bitcoins existants, soit l'équivalent de 140 milliards de dollars, seraient actuellement hors de portée de leurs détenteurs pour cette même raison, d'après les estimations de la société Chainanalysis.

Les exemples en la matière abondent. Le New York Times évoque le cas d'un développeur allemand, gratifié de 7.002 bitcoins en 2011 par un précurseur du secteur qui voulait lui donner le goût des cryptomonnaies. Ces mêmes bitcoins, qui vaudraient aujourd'hui 220 millions de dollars, restent aujourd'hui gelés. Le développeur n'a plus à sa disposition que deux tentatives pour déverrouiller un petit disque dur, qui héberge les clés privées à même de lui donner accès à sa fortune. La combinaison à entrer était inscrite sur un bout de papier, aujourd'hui volatilisé.

800 bitcoins partis en fumée

Un entrepreneur de Los Angeles, également cité par le quotidien américain, indique avoir passé des "centaines d'heures" à tenter d'accéder à nouveau à ses portefeuilles en ligne, forts de millions de dollars en bitcoins. Ses mots de passe sont en l'occurrence stockés sur des disques durs perdus de vue depuis plusieurs années.

Joint par le New York Times, un autre entrepreneur de 34 ans, accuse pour sa part une perte de 800 bitcoins (25 millions de dollars). Son erreur: avoir reformaté un ordinateur qui contenait les clés privées d'un portefeuille Bitcoin vieux de dix ans.

Ce sort est loin d'être réservé aux seuls millionnaires: sollicité par BFM Tech, un journaliste parisien indique avoir perdu l'accès à son bitcoin acquis en 2015. Ce dernier, qui valait à l'époque tout au plus 200 euros, en vaudrait plus de 28.000 aujourd'hui. Il indique aujourd'hui avoir fait le deuil de cet argent, "obtenu sans avoir travaillé".

Ces cas de figure malheureux sont bien connus des amateurs de cryptomonnaies. Il y a près de trois ans déjà, à la suite d'une envolée record du cours du bitcoin, CNBC relatait l'expérience d'un hypnotiseur de Caroline du Sud, joint par de nombreux détenteurs de bitcoins désespérés par leur perte de mots de passe. L'hypnotiseur en question notait à l'époque que plus de trois séances étaient bien souvent nécessaires pour faire émerger ces fameux mots de passe de la mémoire de ses patients... sans pour autant garantir aucun résultat.

Lire l'article