Pour Noël Le Graët, le racisme dans le sport « n'existe pas ou peu »

il y a 2 semaines 4

Dans les stades comme sur les terrains, il n'est pas rare d'apercevoir l'ombre du racisme dans le football. Dernier scandale en date, le classico entre le PSG et l'OM a connu une issue musclée, cinq cartons rouges et, au milieu de cela, une altercation sur fond d'accusations de racisme.

Neymar, expulsé pour avoir donné une claque au défenseur marseillais Alvaro Gonzalez, a accusé ce dernier, sur les réseaux sociaux, dans la nuit qui a suivi le match, d'une remarque raciste à son égard. Il affirme même regretter de ne pas l'avoir frappé davantage. Pour l'heure, difficile sur les images de trouver quoi que ce soit qui incrimine ou innocent le défenseur olympien.

Le phénomène raciste dans le sport n'existe pas ou peu

Le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, interrogé par BFM Business estime que, ce soir-là, les joueurs n'ont « pas été exemplaires ». « Ça s'est mal passé, ajoute-t-il, on le déplore. C'est dommage. Ils n'ont pas su garder leur calme, ni donner le spectacle qu'on attendait.

Lire aussi Stades de foot : « L'insulte, volontairement exagérée, fait partie du répertoire »

Quant à l'altercation entre Neymar et Alvaro, Noël Le Graët prend ses distances : « Je ne sais pas ce qu'il a dit, je n'ai pas écouté. » Mais pas question de dénoncer un phénomène de racisme au sein du football français ou du sport en général. « Sur un match, il peut y avoir des écarts. Mais on est à moins d'un pour cent de difficulté aujourd'hui. Quand un Black marque un but, tout le stade est debout. Le phénomène raciste dans le sport, et dans le football en particulier, n'existe pas ou peu. »

Lire l'article