Tarifs des assurances auto en 2021: du simple au double selon l'âge du conducteur

il y a 3 jours 33

Selon une étude menée par Assurland.com, la moyenne pour cette année est de 611 euros, un tarif stable sur un an grâce à la baisse du nombre d'accidents et de vols l'an passé.

Bonne nouvelle pour les conducteurs, les tarifs des assurances auto vont rester stables cette année, notamment grâce (ou à cause) d'une année 2020 au cours de laquelle le nombre d'accidents et de vols ont drastiquement baissé sous l'effet des confinements et restrictions sanitaires.

Selon une étude* menée par Assurland.com, le tarif moyen pour assurer un véhicule particulier cette année sera de 611 euros. Le tarif montera à 643 euros en moyenne pour une assurance tous risques qui concerne 54% des conducteurs français.

Pour les contrats moins complets, la moyenne est de 590 euros pour les polices couvrant le bris de glace, la responsabilité civile et le vol/incendie et de 569 euros pour la responsabilité civile seule (utilisée par 12% des automobilistes).

Les jeunes conducteurs de Tesla à Paris paieront le plus cher

Des tarifs stables mais très disparates en fonction de l'âge du conducteur. Ils varient même du simple au plus du double selon l'étude et baissent à mesure que l'on vieillit.

Ainsi, le tarif pour les jeunes conducteurs (18/25 ans) se hisse à 1021 euros en moyenne contre 400 euros pour les 66/75 ans. Ils payent également presque deux fois plus que la moyenne nationale.

18/25 ans: 1021 euros26/35 ans: 648 euros36/45 ans: 518 euros46/55 ans: 476 euros56/65 ans: 425 euros66/75 ans: 400 euros76 ans et plus: 440 euros"Considérés comme manquant d’expérience au volant et donc plus à risque, les jeunes conducteurs paient beaucoup plus cher leur assurance auto. Les 66-75 ans sont des conducteurs bénéficiant souvent d’un bonus élevé et considérés comme plus expérimentés par les assureurs. À partir de 76 ans, la prime d’assurance remonte légèrement. Déficits oculaires ou d’audition, troubles de l’attention, blessures plus importantes en cas de choc… sont statistiquement plus élevés pour cette tranche d’âge. Leur profil est donc plus risqué aux yeux des assureurs", peut-on lire.

Le conducteur de 66 ans breton d'une Dacia paiera le moins

Si l'âge fait fortement varier le prix de la police, la localisation également. Ainsi, selon l'étude, la moyenne des tarifs est de 508 euros en Bretagne contre 732 euros en Corse. Les autres régions les plus chères sont évidemment l'Ile-de-France (690 euros) et Provence Alpes-Côte-d'Azur (664 euros), des régions où le risque de vols est jugé le plus élevé.

"Certaines villes ont peu de garages disponibles ou financièrement accessibles. Les voitures stationnent donc sur la voie publique, ce qui augmente le risque de vandalisme et a un impact sur le prix de l’assurance", explique Olivier Moustacakis, cofondateur d’Assurland.com.

Autre critère de variation forte, le type de véhicule assuré. Ainsi assurer une Tesla coûte en moyenne 1021 euros par an, quand assurer une Dacia ne coûtera que 451 euros ou 498 euros pour une Mitsubishi. Derrière, on retrouve des marques haut de gamme telles que Porsche (929 euros), BMW (752 euros), Audi (743 euros) ou Jaguar (724 euros).

Dernier critère différenciant, l'usage. S'il est exclusivement privé, la moyenne des primes est de 582 euros, cela monte à 624 euros pour des trajets domicile/travail, 638 euros pour des tarjets privés et professionnels et 818 euros pour un usage strictement professionnel avec des tournées régulières. Mais cela ne concerne que 5% des assurés.

*Étude réalisée en 2020 auprès de conducteurs âgés de 18 ans et plus, comparant 413.000 tarifs d'assurance auto.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business

Lire l'article