Ukraine: plus de 260 combattants ukrainiens évacués d'Azovstal vers des territoires prorusses

il y a 1 mois 50

Ce lundi après-midi, une trêve avait été instaurée à l'aciérie Azovstal, dernier bastion de résistance ukrainienne dans la ville de Marioupol, afin d'évacuer les blessés ukrainiens.

Plus de 260 combattants ukrainiens dont 53 blessés ont été évacués ce lundi de l'aciérie Azovstal, dernier bastion de résistance ukrainienne à Marioupol, a annoncé une vice-ministre ukrainienne de la Défense, Ganna Malyar.

"Le 16 mai, 53 blessés graves ont été évacués d'Azovstal vers Novoazovsk pour assistance médicale et 211 autres ont été transportés à Olenivka par un couloir humanitaire", ces deux localités étant en territoire contrôlé par les forces russes et prorusses, a-t-elle déclaré dans une vidéo en précisant qu'ils seraient plus tard "échangés".

Le régiment Azov espère le soutien du peuple ukrainien

Dans un message posté ce lundi, les soldats du régiment Azov annonçaient qu""afin de sauver des vies", ils se préparaient à quitter ce site assiégé par l'armée russe depuis plusieurs semaines.

"Afin de sauver des vies, l'ensemble de la garnison de Marioupol a exécuté l'ordre approuvé par le commandement militaire et espère le soutien du peuple ukrainien", a affirmé dans un message publié sur les réseaux sociaux le régiment Azov, qui assure la défense de ce site.

"Pendant 82 jours, les défenseurs de Marioupol ont exécuté les ordres malgré les difficultés, ont fait reculer les forces écrasantes de l'ennemi et ont permis à l'armée ukrainienne de se regrouper, de former davantage de personnel et de recevoir un grand nombre d'armes des pays partenaires", ajoute le communiqué, sans précision sur la teneur des ordres reçus.

Lire l'article