Val-d'Oise: un réseau de blanchiment d'argent et de travail dissimulé dans le BTP démantelé

il y a 1 mois 145

Huit personnes ont été mises en examen, dont sept placées en détention.

Quatorze personnes, suspectées de faire partie d'un réseau de travail dissimulé dans le BTP et de blanchiment en bande organisée, ont été interpellés mardi, relate Le Parisien vendredi.

Huit personnes ont été placées en examen, dont sept directement placées en détention avec un mandat de dépôt en fin de semaine. D'après nos confrères, l'enquête préliminaire a duré neuf mois et a dévoilé ce réseau de blanchiment, via des acquisitions immobilières et des flux à l'international.

Des biens immobiliers ont été saisis pour une valeur de plus de 3,6 millions d'euros, près de 1,3 million d'euros sur des comptes bancaires, ainsi que huit véhicules, a indiqué la procureure de Pontoise sur Twitter.

Plus de 100 gendarmes, quatre équipes cynophiles, les enquêteurs de la Cellule de lutte contre le travail illégal et la fraude (CELTIF 95) et de la Section de recherche des transports aériens (SRTA) ont mené cette opération entre l'Île-de-France et le Pas-de-Calais.

Lire l'article